Kateikyoushi Hitman Reborn !

Bienvenuto Nel Mondo Di Reborn !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mukuro Rokudo
Aspirant Vongola
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo   Mar 9 Fév - 21:42:09

«  Etonnante Rencontre  »




Je marchais. Lentement, comme à mon habitude, du haut de mes épaules. Je profitais du payasage déserté et détruit de cet ancien parc d'attraction. Je n'avais pas oublié ce lieu, le QG de mon Gang. Kokuyo Land.. C'est là que nous nous cachions, que nous dormions, que nous mangions. Ken, Chikusa, et moi même. Ils me défendaient, il me protégeaient, ils me servaient. Je suis leur maitre. Ils le disent eux même en m'appellant «  Mukuro – sama  ». Ce qui en même temps, est normal. Je suis un illusionniste, je peux être là pour eux, et en fait ne pas l'être, ils ne le verront pas. Ils croiront que c'est le réel Mukuro, alors que ce n'est qu'un faux. Mais le mensonge se cache dans la vérité et la vérité se cache dans le mensonge. C'est la clé de l'illusion.


En même temps, que je réfléchissais, je pénétrais dans le vieux bâtiment à moitié démolit, mais que j'appréciais tant. Toujours aller jusqu'au fond du bâtiment pour monter aux étages, c'est une astuce. Ainsi, l'ennemi ne peut arriver que d'un côté. Et on le sait. Soudainement, en y repensant, je laissai un rire démoniaque résonner dans la cachette entière. Amusé et pressé que j'étais, je me mis à courir, et sautais sur le canapé d'une couleur bien étrange. Je fis plusieurs rebonds avant de me stabiliser. Je soupirai. Observai la pièce dans ses moindres recoins. Saisissais un paquet de chips, et le reposai après avoir vu qu'il était périmé. Je grommelai. Et laissai un «  Tant pis  », s'évader de mes lèvres dans un soupir. J'étais seul et posai l'arrière de ma tête sur le dossier du canapé. Les fenêtres brisées me laissaient voir le ciel, rougit par un soleil qui se couche. Ou qui ne pas tarder. Bientôt la pénombre attaquera cette pièce. Je fermai les yeux tranquilles. Je n'attendais rien ni personne, j'attendais la nuit.


«  La solitude m'ennuie à un point...  » lâchai-je, conscient de ma soliude


Et c'est bien à cet instant que je me demandai pourquoi je l'étais..Etais je si terrifiant que cela ..? La solitude me plaisait, tout autant que me battre, mais trop de combat, tue le combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celio Di Costanzo
Aspirant Leone
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo   Mar 9 Fév - 22:24:57

    Journée de cours ... encore une et d'ailleurs c'était avec soulagement qu'elle était passée. Les journées sont si longues lorsque l'ennui les habite. Namimori n'était pas un havre d'actions en tout genre, enfin pas toujours. Car il faut être franc, beaucoup d'histoires tordues ont vu leur apothéose se passer dans cette partie du Japon. L'italie lui manquait un peu, la chaleur, sa famille, la demeure de son père ... mais tout cela était bien loin. Maintenant, il était un Leone et le jeune homme portait fièrement les armoiries de sa Famille. Ses pas se dirigèrent loin du centre de la ville, sortant presque de sa banlieue pour atteindre des recoins moins fréquenter. Il était temps qu'il s'entraine un peu, malgré la neutralité de sa famille, Celio était les poings de sa famille et ne pouvait omettre de s'entretenir. La première ligne des Leone ... voilà ce qu'il était et si ses poings de terrassaient pas l'ennemi, c'est qu'il était entourée de la mort... et rien d'autre. Le soleil déclinait à l'horizon pour embrasser les yeux d'un rouge sanglant. Mais aucun combat n'aurait lieux ce soir, pas dans cette guerre entre Mafieux en tout cas. Tout était si calme ses derniers temps... vraiment trop calme d'ailleurs.

    Les contours de Kokuyo Land se dessinèrent à l'horizon. Un ancien parc d'attractions qui était, désormais, laissé à l'abandon. Pas mal de souvenirs étaient encrés dans les murs et parfois, on pouvait entendre de lointains rires d'enfants. Les attractions restants ne purent se défendre des intempéries et du temps passé... les peintures étaient défraichies et les fissures hantaient les murs pour menacer de les faire s'écrouler. C'était l'image la plus parlante de la fin d'un temps ... et du commencement d'un autre... mais pas ici, malheureusement. Au milieu de ce décor trônait d'un bâtiment imposant. Celio eut envie d'y faire un tour par simple curiosité. Les ombres grandissaient dans les environs, la nuit ne tarderait pas à tomber, presque avec violence. Le paysage allait changer radicalement pour laisser planer l'atmosphère nouvelle de la nuit. Mais il restait encore quelques heures de lueurs solaires, assez pour que Celio retourne chez lui sans encombre. Son cartable sur son épaule, vêtu de son uniforme, il détonnait réellement dans le décor. Un italien si imposant, lycéen ? C'était une identité trompeuse pour approcher les Vongola... les protéger aussi.

    Le bâtiment devant le jeune homme ne comportait que peu de fenêtres encore intactes. Les poutrelles d'acier apparentes rendaient l'endroit dangereux. Le vent s'insinuait dans les pièces pour faire voler les derniers lambeaux de rideaux encore attachés à leurs barres. Traversant les pièces du rez-de-chaussez, une ambiance presque nostalgique se dégageait des lieux pour lui redonner un semblant de vie. Celio soupira longuement, il n'avait plus réellement envie de s'entrainer et était plus enclin à commencer des fouilles dans l'endroit qu'il découvrait. Sa curiosité piquée par l'ambiance qui nimbait les lieux ... oui c'était un bon endroit pour se changer les idées. Avec un peu de chance, il découvrirait réellement quelque chose et pourrait ressortir fier de son périple soudain... quel rêveur celui là !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukuro Rokudo
Aspirant Vongola
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 24
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo   Mer 10 Fév - 14:55:38

«  Toi là ! Oui, toi !  »



Subitement, je sentis une présence pénétrer dans le bâtiment. Qui était ce donc ? Lentement, je me relevais ma tête, lâchant un n'était pas confortable, il fallait l'avouer. Je rouvris les yeux, apercevant avec étonnement, mon ombre sur le paquet poussiéreux. Bientôt, celle ci finirait par disparaître, engloutie par la pénombre procurée par l'absence de l'astre du Jour. J'étouffai un rire sadique. Et laissai un rictus mauvais se dessiner sur mon visage. J'avais hâte de rencontrer cette personnage, surtout qu'elle tombait on ne peut plus à pic. Je m'ennuyais.. Et j'espèrais que cet inconnu me donnera un peu de fil à retordre. Et bien oui, une rencontre avec moi signifie automatique une bataille, et peut être bien une mort. Mais tout du moins, des blessures et des os brisés. Rien qu'à cette pensée mon sourire s'élargissait. Sentir les os craquer sous mes attaques, les entendre gémir. Voir le sang couler. Cela fait un peu psychopathe, mais j'appréciais tout de même. Cependant, ce que je préférais c'était prendre possession du corps des personnes que j'affronte. Utiliser mes dons, quel doux plaisir.


J'hésitai à sortir mon arme. Après tout, devais je le voir comme un ennemi, cet inconnu ? Eh bien, c'est à voir. Mais j'avais une profonde envie qui naissait en moi, au fur à et mesure que les secondes passaient. J'en étais excité. Rien qu'à l'idée de posséder quelqu'un. Mon coeur battait de plus en plus vite, c'était si bon, cette excitation au combat. Quoique je fasse, je crois que je ne pourrai pas résister au fait de l'écraser. De le transpercer de ce trident que j'ai. Je me frappai doucement la tête, pour tenter de me calmer. Je ne devais pas agir ainsi dès le début. J'avais l'habitude, d'attendre un peu, de voir, d'observer la manière de se comporter de mon adversaire. Et je découvrais ainsi, plus facilement, ses faiblesses. Je dois avouer que le combat contre le Vongola, le Dixième, était bien amusant. Le voir apeuré lorsque j'avais pris le contrôle de ses amis. Mon rictus mauvais s'élargissait encore.


Je me levai, et allai à sa rencontre, pressé de le voir. De voir à quoi il ressemble. De combattre. Avec classe et nonchalance je me déplaçais jusqu'à la porte de ma pièce. Je toussotai avec discrétion et d'un coup, je sortis de cette salle. Je suivais la trace de cette présence, j'essayais de sentir où elle se trouvait. Et si je criais ? Je la trouverai plus rapidement. En ce moment, je n'avais plus la patience d'attendre, je voulais expérimenter de nouvelles choses, j'avais hâte de découvrir ..


«  ET TOI ! OUI, TOI QUI VISITE MES LIEUX. MONTRE TOI !  » m'écriai-je brutalement.


Je craquai. Décidément.. Je me décevais, mais. Je pensais sincèrement que se montrer aussi impatient, me serait bon. Après tout, je n'avais pas grand chose à perdre en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celio Di Costanzo
Aspirant Leone
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo   Mer 10 Fév - 19:15:22

    Quelques minutes passèrent de nouveau, toujours aucune présence et cette atmosphère était enivrante. Les ombres se substituées aux derniers rayons du soleil mourant, c'était vraiment apaisant mais étrange à la fois. Celio stoppa son pas pour lancer son regard par delà une vitre brisée, observant les environs tout en soupirant longuement. Cet endroit était vraiment spécial et son étrangeté rendait plus palpitante sa visite. Celio n'avait pas envie d'en sortir tout de suite et pourtant il était peut-être temps de rentrer, tout simplement. Mais son instinct le poussa à rester, reprenant son pas pour entendre, soudainement, un toussotement dans son dos. Alors l'endroit n'était pas désert ? Peut-être était-ce son imagination. Tendant l'oreille, il n'entendit plus rien, le silence était simplement revenu et avec lui la pesante solitude qui plongeait l'endroit dans un autre monde. Il ne jugea pas bon de se retourner pour vérifier s'il n'était pas observé, son instinct ne le mettait pas en alerte mais il gardait l'oreille tendue pour intercepter tout bruit étrange. Il ne laisserait rien passer, de peur qu'on le surprenne. Namimori n'était plus aussi sure que ses airs le faisaient penser, non c'était une ville possédée par la mafia, terrain de multiples batailles. Mais les Habitants n'avaient rien à craindre car personne ne laisserait des innocents mourir sans raison. Une bourrasque de vent emporta de nouveau les cheveux du jeune homme, un cri lointain le frappa soudainement, se retournant alors ... il ne vit pourtant personne.

    La personne était un homme, sa voix était reconnaissable. Il n'était pas si éloigné que ça du détenteur de le Flamme du soleil, mais n'était pas dans sa mire. Celio fit marche arrière, retournant sur ses pas avec une extrême prudence. Qui avait hurlé de la sorte, ces lieux étaient son antre ? Le jeune homme était des plus intrigué et plus encore, il se demandait pour qui se prenait l'homme. Qu'il se montre, il le ferait, Celio n'était pas un lâche et encore moins un peureux. Arrivant presque là où il s'était arrêté une première fois, il entrevit une ombre sur le sol au détour d'un couloir... alors la personne était là, ce n'était pas son imagination... Celio se demanda s'il fallait qu'il prenne garde, qu'il enflamme ses poings pour se protéger.

    Quelques pas furent nécessaire pour que Celio soit visible de l'homme. Lorsqu'il planta son regard azuré dans celui du briseur de silence, il comprit alors qu'il n'avait pas un simple élève devant lui. C'était bien une personne attachée de près ou de loin à la mafia. Son aura combattante l'entourait presque avec violence, fallait-il qu'il se mette en garde directement ? Celio ne voulait pas ouvrir les hostilités sur un mauvais jugement, il se défendrait s'il était attaqué. Face à Mukuro, à une dizaine de mètres de lui à présent, Celio le regardait avec intérêt sans pour autant être impoli. Les mains dans les poches de son uniforme, il soupira lentement tout en disant d'une voix égale et sans émotion.

    -" Je n'ai pas vu de pancarte indiquant qu'il s'agissait d'une propriété privée ... "


    Sourire malicieux sur le minois du jeune homme... cet humour ... il jouait cher mais il n'allait pas devenir un autre soudainement pour échapper à son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Une étonnante rencontre ] ~ Celio Di Costanzo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étonnante invention du Frisbee
» Tous en caleçon sur Internet !
» une carte étonnante...
» Route de Napoléon et une plaque commémorative étonnante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kateikyoushi Hitman Reborn ! :: Lieux Spécifiques :: Kokuyo Land-
Sauter vers: